Eourres : villages d’alternatives! France.

Le village

05300 Eourres

France

idéologie commune : écologie

revenu : indépendant

Eourres est un village alternatif de 140 habitants perché à 1000m d’altidude dans les Alpes de Hautes provence où il fait bon vivre! Abandonné par ces habitants, en grande partie en ruine, les maisons ont été racheté dans les années 70 par un groupe de personnes afin d’y bâtir une communauté. Aujourd’hui la communauté n’existe plus mais il y reigne encore un certain esprit de solidarité et la plupart des habitants sont concernés par la question de l’écologie.

Eourres est un lieu où de nombreuses alternatives sont proposées : des agriculteurs et éleveurs bio, une photo épuration communale, une école Steiner pour la maternelle et la primaire, une biocoop ou faire ses courses, des jardins partagés pour faire pousser ses légumes, des centres de formations…

Les habitants se retrouvent une fois par mois autour d’une « réunion de village » pour discuter de sujets concernant le village et prendre des décisions. Parfois les villageois s’investissent ensemble pour des travaux collectifs. Ici, tout le monde ne prend pas seulement soin de son petit chez soi mais aussi de la rue où il vit.

Eourres reste un village comme les autres. Même si la plupart de ces habitants sont concernés par la question de l’écologie n’importe qui peut décider de venir vivre ici ce qui en fait parfois sa faiblesse. Ainsi une personne qui veut utiliser du Roundup dans son jardin peut malheureusement le faire! Un autre problème rencontré est que les maisons qui sont à vendre sont bien souvent achetées en tant que résidences sécondaires et beaucoup trop de logements sont très peu occupés alors que certaines personnes souhaitant vivre à l’année et monter des projets rencontrent des difficultés à trouver des logements à louer.

A l’entrée du village, vous trouverez un tableau avec les propositions de covoiturage et les infos que les villageois souhaitent faire passer.

Les 2 alternatives qui m’ont touché à Eourres :

les réalisations proposées par l’association « sens et autonomie », notament le greffage de plus d’une centaine d’arbres dans tout le village. Imaginez dans 10 ans, quand tous ces arbres donneront plein de fruits. Il n’y aura plus qu’à ce ballader dans le village pour faire ces courses!!!

la confiance accordée par les mârechers : ils mettent à disposition 24/24h les légumes dans un bâtiment. Avant de préparer le repas il suffit d’aller choisir ce dont on a besoin, de peser soi même et de notter sur la feuille qui correspond à notre nom ce qu’on a pris. On reçoit ensuite la facture à la fin du mois.

A Eourres on voit les enfants jouer ensemble dans les rues sans la surveillance de leurs parents, les habitants vous sourient et vous disent bonjour quand ils vous croisent et les les discutions tournent vite autour du devenir du village.

Eourres est loin de tout, la première ville est à 40 minutes en voiture et il peut être difficile de se déplacer surtout en hivers quand la neige recouvre les routes. Pour vivre ici il est préférable de développer sa propre activité professionnelle sur place. Vous pouvez vous rendre sur leur site : http://www.eourres.fr/

Publicités

5 réflexions au sujet de « Eourres : villages d’alternatives! France. »

  1. je suis allé a eourres en juillet dernier pour voir et rencontrer ce village et ses habitants. c’est avec plaisir que je vois que le site a évolué et que le village est présent sur internet, voici quelques infos : beaucoup de monde croient au magnetisme, a la voyance, a l’esoterisme. la halle aux legume est bien là et fonctionne bien. le seul magasin du village est très très cher, plus que chez monoprix… quelques marginaux (après de long séjours en hopitaux psychiatriques certains tentent d’y trouver un refuge, après discussion avec certains habitants), beaucoups d’afficionados de vin et de fumette’. cela semble plus un village de passage pour certains (stages..), et pour les autres, de refuge eloigné des autres humains, plutot fermés aux rencontres, qui pourrait, je le pense, être enrichissante ..

    • oui, c’est vrai qu’il y a quelques personnes comme vous le décrivez mais vous oubliez aussi de parler de ceux qui font vivre le village, qui l’ont reconstruit, le préserve de la pollution et qui y ont crée des activités professionnelles ouvertes sur l’extérieur : agriculteurs, restaurant, gites, centre de formation, vannerie, boulanger, randonnées avec ânes, entreprise de panneaux solaires, fabrication de cosmétiques naturels, école, magasin biologique ( c’est pour cela que c’est plus cher que au Monoprix!). Ces personnes ont su retrousser leurs manches et sont loin d’être des marginaux fermés aux rencontres!

  2. Ping : Éric Dupin raconte les défricheurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s