Auroville, Inde

Auroville

Pondichéry

Indie

idéologie : spiritualité, écologie.

revenu : partagé et indépendant.

Partant d’un rêve, le projet de cet immence éco village à commencer en 1968 et est toujours en expension. Auroville, situé à 10km au nord de Pondichéry à été créé par une française : Minra Alfassa, connue sous le nom de la mère, compagne spirituelle de Sri Aurobindo, guide spirituel Indien ayant son Ashram à Pondichéry. Auroville se veut être  » le lieu d’un vie communautaire universelle, où hommes et femmes apprendraient à vivre en paix dans une parfaite harmonie, au délà de toutes croyances, opinions politiques et nationalités ». Aujourd’hui elle compte environ 2 000 citoyens mais a l’embition d’accueillir 50 000 personnes. Auroville s’étant sur des kilomètres!

« le rêve » :

« Il devrait y avoir quelque part sur la terre un lieu dont aucune nation n’aurait le droit de dire : « il est à moi » ; où tout homme de bonne volonté ayant une aspiration sincère pourrait vivre librement comme un citoyen du monde et n’obéir qu’à une seule autorité, celle de la suprême vérité ; un lieu de paix, de concorde, d’harmonie, où tous les instincts guerriers de l’homme seraient utilisés exclusivement pour vaincre les causes de ses souffrances et de ses misères, pour surmonter ses faiblesses et ses ignorances, pour triompher de ses limitations et de ses incapacités ; un lieu où les besoins de l’esprit et le souci du progrès primeraient la satisfaction des désirs et des passions, la recherche des plaisirs et de la jouissance matérielle.

Dans cet endroit, les enfants pourraient croître et se développer intégralement sans perdre le contact avec leur âme ; l’instruction serait donnée, non en vue de passer des examens ou d’obtenir des certificats et des postes, mais pour enrichir les facultés existantes et en faire naître de nouvelles. Les titres et les situations seraient remplacés par des occasions de servir et d’organiser; il y serait pourvu aux besoins du corps également pour tous, et la supériorité intellectuelle, morale et spirituelle se traduirait dans l’organisation générale, non par une augmentation des plaisirs et des pouvoirs de la vie, mais par un accroissement des devoirs et des responsabilités.

La beauté sous toutes ses formes artistiques, peinture, sculpture, musique, littérature, serait accessible à tous également – la faculté de participer aux joies qu’elle donne étant limitée uniquement par la capacité de chacun et non par la position sociale ou financière.

Car dans ce lieu idéal, l’argent ne serait plus le souverain seigneur ; la valeur individuelle aurait une importance très supérieure à celle des richesses matérielles et de la position sociale. Le travail n’y serait pas le moyen de gagner sa vie, mais le moyen de s’exprimer et de développer ses capacités et ses possibilités, tout en rendant service à l’ensemble du groupe qui, de son côté, pourvoirait aux besoins de l’existence et au cadre d’action de chacun.

En résumé, ce serait un endroit où les relations entre êtres humains, qui sont d’ordinaire presque exclusivement basées sur la concurrence et la lutte, seraient remplacées par des relations d’émulation pour bien faire, de collaboration et de réelle fraternité. »

Suite à l’annonce de ce « rêve », plusieurs personnes de différentes nationalités ont décidé de se lancer dans l’aventure folle de construire une nouvelle cité en partant de rien. Les aurovilliens ont réussit à transformer en plus de 40 ans ce desert stéril en une jungle luxuriante remplie d’habitations en tous genres.

Auroville est construit autour du Matrimandir : monument central et centre de méditation. La ville s’étend en spirale s’impirant de la forme d’une galaxie. En 1988, le gouvernement indien a accordé un statut unique à ce lieu. Depuis Auroville bénéficie d’une liberté d’action unique, par exemple la police indienne n’a pas le droit d’intervenir sans la demande des aurovilliens.

La charte d’Auroville:

1. Auroville n’appartient à personne en particulier. Auroville appartient à toute l’Humanité dans son ensemble. Mais pour séjourner à Auroville, il faut être le serviteur volontaire de la Conscience Divine.
2. Auroville sera le lieu de l’éducation perpétuelle, du progrès constant, et d’une jeunesse qui ne vieillit point.
3. Auroville veut être le pont entre le passé et l’avenir. Profitant de toutes les découvertes extérieures et intérieures, elle veut hardiment s’élancer vers les réalisations futures.
4. Auroville sera le lieu des recherches matérielles et spirituelles pour donner un corps vivant à une unité humaine concrète..

La plupart des citoyens aurovilliens sont indiens et français. Chacun est libre de vivre comme il l’entend du moment qu’il respecte la charte et le réglement intérieur, par exemple il est interdit de boire de l’alcool sur les territoires aurovilliens.

Nous retrouvons une connotation spirituel dans la charte d’Auroville. Mais même si les aurovilliens le retrouvent autour d’idées spirituel et construissent un momument dédié à la méditation, la pratique de la spiritualité est libre à chacun.

Fonctionnement intérieur :

Auroville est un éco village, c’est à dire que c’est un lieu qui cherche à mettre en place un système équilibré entre les besoins de ces habitants et les ressources naturelles présentent sur le lieu en tendant vers l’autosuffisance à tous les niveaux. Les éco-villages cherchent à proposer un modèle économique alternatif qui est basé sur des échanges internes. Auroville est un beau modèle d’éco-village car il présente une population diverse, une grande diversité d’activités et le taux d’autosuffisance (alimentaire et énergétique) trés élevé.

Auroville a réussit à créer une nouvelle agglomération. Quand on arrive à Auroville on trouve le « welcome center », lieu d’acceuil et d’oriention qui présente le lieu et les diverses activités que l’on peut trouver. Il est possible d’y séjourner en tant que touriste ou volontaire dans différents lieux selon ce qu’on est venu chercher. On va aussi y trouver un restaurant et différents magasins proposant les produits d’Auroville. A Auroville il y a de nombreux lieux publics comme le centre administratif, la bibiothèque, un cyber-café, les différentes cantines, le centre culturel où sont proposés spéctacles, films, conférences tout au long de l’année… Ces lieux favorisent les intéractions sociales entre les citoyens. Auroville dispose aussi de différentes écoles pour les enfants d’Auroville et des villages indiens avoisinant. Il est possible de faire ses courses dans différentes supérettes dispersées dans Auroville où la plupart des produits vendu sont fabriqué par des aurovilliens.

En interne Auroville fonctionne comme une ville « classique ». Il y a des personnes qui travaillent pour la cité : qui sont  « d’utilités publiques » comme les instituteurs, les médecins, les employés de l’administration et ceux qui sont « indépendants » et qui ont créé des entreprises. Ceux qui ont des entreprises paient des taxes qui servent au maintient du lieu et à payer les personnes « d’utilités publiques ».

Décisions : à Auroville les décisions sont prises à l’unaminité. Les aurovilliens se réunissent régulièrement pour discuter de leurs projets.

Auroville s’organise en 5 zones :

– internationalle

– culturelle

– industrielle

– résidencielle

– ceinture verte : poumon d’Auroville

L’habitat :

Ce qui est intéressant dans ce lieu c’est qu’on va trouver différents modes de vie. Il y a des personnes qui vivent seules dans des grandes maisons, d’autres dans des hutes, d’autres en communautés, d’autres en habitats groupés. Il y en a pour tous les goûts. Les Aurovilliens s’organisent selon leurs affinités. On va ainsi trouver des communautés qui se retrouvent autour d’activités comme le yoga, l’art, la permaculture ou par rapport à un choix alimentaire comme le veganisme. Certaines peuvent avoir des projets en commun comme le reboissement ou l’accueil de touristes. On peut être choqué par la grande disparité qu’il y a entre certaines luxurieuses résidences et de simples cabanes surtout dans un pays comme l’Inde où il y a une grande pauvreté mais chacun est libre de choisir comment il souhaite vivre et Auroville cherche à promouvoir l’idée d’être « unis dans la diversité ».

Actuellement, quand on construit quelque chose à Auroville, même si cela se fait avec son propre argent, c’est la propriété d’Auroville. Si un jour on décide de partir on ne peut pas récupérer son bien, cela devient la propriété d’Auroville. Lors de ma visite, j’ai entendu parlé que Auroville était peut être en train de réfléchir à changer se statut car cela pose certains problèmes notament en ce qui concerne l’héritage.

A Auroville l’éducation, l’écologie, la recherche, l’artisanat et la santé tiennent une place très importante. De nombreuses recherches sont faites dans ce sens notament en terme d’agriculture, d’énergies, de purification et énergétisation de l’eau, de construction…

L’écologie : très présente à Auroville elle s’exprime à travers les énergies renouvellables, la construction écologique, l’agriculture biologique, le reboissement, la gestion de l’eau, la limitation, le trie et la gestion des déchets. Les auroviliens interviennent aussi dans les villages avoisinant pour ramasser les plastiques malheureusement trop présent dans les rues et sensibiliser à lécologie.

Ci contre vous pouvez voir des photos de la cuisine solaire, la cantine d’Auroville qui fonctionne grâce à un énorme capteur solaire.

La construction : à Auroville on trouve une grandes diversités d’architecture qui correspond aussi à différentes époques historique. Les aurovilliens font beaucoup de recherches dans ce domaine et ils ont conçu une machine manuelle fabricant des briques à base de terre crue et de 10% de ciment permettant de réaliser de grands projets architecturaux de façon écologique et rapide. On retrouve un peu partout ce type de construction permettant de réaliser diverses formes nottament des voûtes.

La santé : Alors que beaucoup de médecines alternatives sont accessibles à tous
(homéopathie, énergétique, médecine ayurvedique (médecine traditionnelle indienne), etc..), la médecine allopathique est basique à Auroville.

L’eau : Auroville a mis au point un système de purification et d’énergétisation de l’eau. De nombreux indiens des villages avoisinant viennent ainsi se fournir à la fontaine mise à disposition à l’entrée d’Auroville. Un centre de recherche poursuit des études sur la mémoire de l’eau.

L’éducation : Auroville se veut être un lieu d’éducation perpetuelle pour tous. Les enfants dénéficient d’une éducation à l’école d’Auroville leur permettant de favoriser le développement de leur expression personnelle tout en mettant l’accent sur le respect des autres et de l’environnement.

Artisanat : Auroville cherche à promouvoir l’artisanat et à concerver certains savoir faire traditionnel. Auroville propose une grande diversité d’artisanat qui est vendu sur place et exporté en inde et à l’étranger comme la céramique, le cuir, la fabrication d’encens, de papier, de vêtements, de savons…

Les entreprises : de nombreux aurovilliens ont monté des entreprises que se soit dans la construction, dans les énergies renouvellable, la mode ou dans la production alimentaire (pain, biscuits, spiruline, boissons…).

L’économie : Auroville cherche à limiter les échanges financiers. Ici, il est possible de payer dans de nombreux lieux en donnant simplement son numéro et signer. L’argent sera ensuite prélevé directement sur un compte. Les citoyens sont encourragés à contribuer en fonction de leurs possibilités financiaire au developpement d’Auroville à travers des donnations.

Auroville vit beaucoup du tourisme et de l’organisation de séminaires.

ONG : beaucoup d’aurovilliens sont investis dans des organisations non gouvernemental ou association intervenant en Inde et venant en aide aux plus diminis notament dans le domaine de la santé , de l’éducation, de l’écologie…

Pour plus d’information sur Auroville : www.auroville.org

 

Publicités

9 réflexions au sujet de « Auroville, Inde »

  1. je voudrai trouver un contact pour me rendre la bas, j’ai eu l’impression de rever en lisant la présentation d’Auroville,

    • Vous pouvez vous rendre a Auroville en tant que Touriste. Il y a beaucoup de guest house. Il est preferable de réserver, surtout pour la periode de novembre a mars. Vous pouvez aussi y faire du wwoofing ou du bénévolat. Toutes les infos sont sur leur site internet. Il est aussi possible de s’y rendre juste pour la journée si vous séjournez a Pondichéry ! Ce lieu est vraiment fantastique. Je vous conseille de vois y rendre si vous allez en Inde . Mais il y a aussi d’autres lieux vraiment intéressants a visiter aussi en Europe qui vous sont présentés sur ce blog!
      Bonne découverte.

  2. Bonjour!
    Est ce qu’ à Auroville vous mangez de la viande, pour les gens qu’ils veulent s’installer, faut il absolument acheter un maison ou nous pouvons simplement en louer une ???
    Au niveau éducation comment se passent en réalité pour un enfant de 7 et 14 ans par exemple???
    Nous avons l intention de venir en vacances l’année prochaine comment cela se passe au niveau des réserevations???
    Merci pour toutes vos réponses et vous dit à bientôt
    N.DELORD

    • Bonjour et dsl pour la réponse tardive!
      Oui, à Auroville il y a des gens qui mangent de la viande et d’autre non! Il n’y a pas de règle pour cela. Je crois que la seule règle alimentaire commune à l’éco-village est sur le refus de l’alcool. Mais certaines communautés font le choix d’être végétarien ou végétalien.
      Pour s’installer, vous avez plusieurs options, louer, acheter…
      L’éducation est alternative, pour plus d’information aller voir directement sur leur site internet et prenez contact avec l’école.
      Si vous souhaitez vous rendre à Auroville, c’est, en effet, mieux de réserver en avance car ils reçoivent beaucoup de visiteurs. De même, vous trouverez ces information sur le site internet.
      Je n’habite pas à Auroville. Je suis installée dans la communauté de Damanhur, basée en Italie du nord. Si vous souhaitez aussi visiter ce lieu n’hésitez pas à me demander.
      Bonnes recherches,
      Elsa

      • Bonjour! Elsa

        Je suis à la Réunion actuellement et serai en France en août et se sera avec plaisir pour la visite de votre communauté…

        Juste une petite question, pouvons nous y séjourner au village???

        A bientôt

        Cordialement

        N.DELORD

      • Oui bien sûr il est possible de venir visiter Damanhur cet été et de loger soit à Damjl ou dans une des communautés. Vous pouvez trouver toutes les infos sur le site internet de Damanhur sous la rubrique : Come to visit! Certaines communautés sont aussi sur Airbnb !
        Bonne préparation de votre séjour et pour plus d’informations on peut communiquer en privé !

  3. Ping : #Mirra, la #Mère de Pondichéry | L'actualité de Lunesoleil

  4. Ping : 50éme #anniversaire #Auroville en 2018 | L'actualité de Lunesoleil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s