Une chaise devant sa porte!

Ce matin, on m’a raconté une jolie histoire que j’ai envie de partager :

mon premier jour à Monkton Wyld Court, quand en prenant mon petit déjeuné une femme qui vient donner un cour d’art ce week-end m’aborde. Je lui parle de ce que je fais en ce moment, voyageant à travers différentes communautés et éco-villages quand elle commence à me raconter l’histoire d’un homme qu’elle à rencontré quelques années auparavant et qui a lui aussi voyager à travers différentes communautés à travers le monde pendant presque 2 ans. Il est tombé amoureux d’un endroit où il a commencé à habiter. Un jour quelqu’un lui a dit qu’il devrait commencer à faire quelque chose de semblable là où il vivait en Angleterre. Suivant son conseil il retourne dans son pays, dans sa petite commune. Il ne sait pas trop comment s’y prendre et décide de donner une conférence où il raconte son histoire. Comparé aux communautés il trouve que c’est dommage que les personnes ne se connaissent pas entre voisins. Une idée lui vient. Il propose donc que tous les jours, à telle heure, chacun sorte une chaise de chez lui, s’assoit dans la rue et discute avec son voisin pour faire connaissance. Petit à petit le mouvement prend et les voisins commencent à être de plus en plus nombreux à sortir leur chaise. Au fur et à mesure de connaître ses voisins la convivialité naît, les gens se parlent quand il se croise, s’invitent chez les uns et autres, s’entraident, commencent à mettre en place des actions au sein du quartier…

J’ai trouvé cette histoire excellente pour commencer la journée. Je lui ai demandé dans qu’elle ville vivait cet homme, mais elle ne se souvient plus. Cette histoire ressemble presque à une fable, peu importe le message est là!

Très souvent on ne connaît pas ses voisins, on peut avoir des idées reçues sur eux ou de mauvais rapports à cause d’une « petite histoire », alors que si on prenait le temps de faire connaissance je suis sur qu’on pourrait s’enrichir de la différence de chacun et regarder au-delà de la première image qu’on se fait parfois. Le quartier où on vit deviendrait plus humain, conviviale et vivant! Alors qui a envie de sortir sa chaise pour discuter avec ses voisins?

Je connais certaines initiatives de la sorte qui se mettent en place afin de faciliter les échanges avec ses voisins comme :

Publicités

Une réflexion au sujet de « Une chaise devant sa porte! »

  1. Dans les campagnes en Espagne les habitants, le soir après dîné, sortent leurs chaises et discutent entre voisins, les femmes,aux heures moins chaudes, sortent leurs chaises et font de la broderies et papotent.
    En Algérie avant l’indépendance, dans la région de l’oranie ou il y avait une forte proportion d’origine Espagnol, tout les soirs le gens sortaient leurs chaise pour (prendre le frais comme on disait en ce temps là )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s